Santé et Sécurité au Travail

04 Janvier 2016

La CNAMTS, Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés édite chaque année des statistiques nationales sur les accidents du travail. Les statistiques établies pour l’année 2014 démontrent que le médico-social reste un secteur parmi les plus accidentogènes.  Par conséquent, la prévention doit devenir l’une des préoccupations majeures des employeurs de ces domaines d’activité. La Mutualité Française Ardèche Drôme, prenant conscience d’un nombre d’accidents de travail trop élevé, adhère pleinement à cette approche.  Pour faire baisser ce chiffre, une étape essentielle sera d’analyser les accidents de travail afin d’en identifier les causes.  En effet, « supprimer les causes, c’est supprimer les accidents ». Pour cela, un travail coopératif et collectif sera nécessaire, pour lequel chacun des collaborateurs sera sollicité autour d’une démarche de prévention dont le 1er acte est la lettre d’engagement de la direction.

Assurer la sécurité, protéger la santé physique et mentale de ses collaborateurs dans le cadre de leurs activités professionnelles représente un enjeu important pour la Mutualité Française Ardèche Drôme et contribue à son bon fonctionnement.

Les chiffres concernant le nombre d’accidents de travail de ces dernières années interpellent, aussi l’entreprise décide de s’engager dans une démarche dynamique et participative de prévention des risques professionnels, visant  à diminuer le nombre d’accidents  et améliorer les conditions de travail.

Le COPIL, Comité de Pilotage, créé dans cette perspective, a chargé la Référente Santé et Sécurité au Travail de conduire une démarche de prévention, par une approche globale et collaborative, qui s’articulera autour de plusieurs axes :

-     Agir en amont sur les risques identifiés dans le Document Unique d’Evaluation des Risques

-     Analyser tous les accidents de travail pour en identifier les causes et éviter qu’ils ne se reproduisent

-     Favoriser les échanges au sein des équipes sur la Santé et Sécurité au Travail lors des « Instants Sécurité »

-     Organiser des formations adaptées à la réalité terrain, principalement en matière de manutention des personnes

-     Rechercher des solutions propres aux contraintes de chaque poste de travail (mise à disposition de matériel, réorganisation du travail, fourniture d’équipement individuel approprié…) par une approche collective de traitement des problématiques terrain

-     Etablir et respecter les consignes de sécurité qui visent à protéger le collaborateur

Mais la réussite de cette démarche passera nécessairement par :

-     L’adhésion et l’implication de chaque collaborateur, à tous les niveaux : direction générale, direction des établissements, encadrants, équipe terrain

-     La prise en compte de la dimension psychologique des conditions d’exercice du travail

 Dans un premier temps, les actions viseront  principalement à traiter :

-    les risques de TMS (Troubles Musculo Squelettiques)

-    les risques de chutes et glissades

La contribution de chacun, à son niveau, sera essentielle dans l’atteinte de ces objectifs.

Geneviève Bobillon, Directrice Générale


 

 

 

 

Maison de retraite & Ehpad

Résidence Lancelot - PRIVAS

Cet établissement médicalisé de 93  studios s’adresse à toutes personnes âgées valides ou dépendantes à la recherche d’une structure intégrée au cœur de la ville.

L’équipe pluridisciplinaire dispense des prestations de qualité dans le respect de la personnalité et du choix de chacun

Trois places d’hébergement temporaire sont proposées pour un séjour ne pouvant excéder 3 mois.

Un service d’accueil de jour reçoit au quotidien jusqu’à 10 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées qui vivent à domicile. C’est lieu thérapeutique conçu pour faciliter le maintien à domicile, restaurer le lien social, préparer une éventuelle entrée en établissement.  Les aidants y trouveront repos, conseil et soutien dans l’accompagnement du quotidien.

Ouvert du Lundi au Vendredi de 9 h à 16 h.

Type : EHPAD
(Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes)

 

Résidence Les Jardins d'Helvie - ALBA LA ROMAINE

Petit village riche de son passé, Alba la Romaine a su intégrer cette structure non médicalisée de 17 studios qui accueille des personnes valides ou semi valides ; qualité de vie et ambiance chaleureuse sont déclinées au quotidien.

 

Type : foyer logement – Petite Unité de vie

Résidence Rochemure - JAUJAC

La résidence est composée de 54 studios meublés indépendants agréables et fonctionnels. Cette structure médicalisée permet aux personnes âgées, seules ou en couple, de bénéficier d’un cadre de vie agréable et d’accompagnement adapté.

Un cantou de 12 places accueille les personnes atteintes de la maladie d’Alhzeimer dans un environnement spécifique et sécurisé.

Type : EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes)

 

 

Services de

Soins Infirmiers

À domicile


Contribuer au soutien à domicile des
personnes âgées ou handicapées

+ d'infos