Mutualité Française Ardèche Drôme

Nous sommes tous, individus et organisations, le produit de notre histoire qui a contribué à façonner nos caractéristiques principales et sans laquelle nous serions bien différents


Il faut connaître son passé pour comprendre le présent et se projeter dans l’avenir. 


Historique

La mutualité constitue le mouvement social le plus ancien et le plus puissant de part ses effectifs.

Au moyen âge il existe trois formes d’entraide sociale

  • Les confréries
  • Les corporations
  • Le compagnonnage.

La Mutualité forge ses origines au XVIIème siècle dans l’entraide solidaire rurale des ouvriers de toutes corporations. Sa vocation est d’apporter une réponse sur le plan de la couverture des risques sociaux, notamment ceux liés à la maladie.

Le 1er février 1780, création de la bourse St Laurent à Paris fonctionnant sur le principe de l’adhésion libre et volontaire.

Au XVIIIème siècle passage de l’assistanat à la solidarité avec la création des premières sociétés de secours mutuelles. Réflexion sur les formes de protection sociale, c’est le développement de la philosophie des lumières. Il fait état de notion de démocratie, de libre arbitre et de droit critique.

La connaissance est acquise par l’intelligence et la raison, on recherche des solutions collectives à des problèmes indibviduels.

L’histoire de la Mutualité connaitra 5 périodes fondamentales

  • 1789-1852 le big-bang révolutionnaire et ses conséquences.
  • 1852-1898 La première reconnaissance juridique de la Mutualité
  • 1898-1945 L’apprentissage de l’obligation
  • 1945-2000 Entre état et marché, une dynamique complémentaire et le développement des œuvres sociales devenues RSS (réalisation sanitaire et sociales) et SSAM (services de soins et d’accompagnement mutualistes).
  • 2001 Modernisation du code de la Mutualité :
    Nouvelles libertés et nouvelles contraintes
    Séparation des activités des mutuelles complémentaires et des activités de SSAM. Pour notre entreprise cela se traduit par la séparation de la Mutuelle Arpica devenue Eovi Mutuelle Drôme Arpica de la Mutualité Française Ardèche.
  • En 2010 elle devient « Mutualité Française Ardèche Drôme » à la suite de la fusion avec la Drôme.

 

Organisation

Les mutuelles sont des sociétés de personnes, de droit privé, à but non lucratif. Elles n'ont pas d'actionnaires à rémunérer et leurs représentants sont élus. Elles font partie de l'économie sociale et solidaire.

Les Mutuelles sont fédérées au sein de la Mutualité Française rue de Vaugirard à Paris.

Le réseau des services de soins et d'accompagnement mutualistes gère 2 500 établissements ou services (dont 373 établissement pour personnes âgées) dans toute la France animés par 26 000 salariés. Il constitue le premier réseau sanitaire et social national.

Les 10 résidences pour personnes âgées, le service de soins infirmiers à domicile, le service Promotion et Prévention de la Santé, et la résidence pour étudiants de la Mutualité Française Ardèche Drôme s'intègrent dans ce réseau.

660 personnes âgées

en établissement

229 patients

à domicile

124 étudiants

hébergés

400 collaborateurs
20 sites

Le Conseil d'Administration

La Mutualité fonctionne avec des règles démocratiques. Ses dirigeants sont élus par les délégués des mutuelles au cours de l'Assemblée Générale.

Le Conseil d'Administration de 24 membres

Il détermine les orientations générales et veille à ses applications. Présidé par Monsieur Jean Luc Pinède depuis octobre 2007, il se réunit régulièrement, reçoit toutes informations relevant de l'activité de l'entreprise et valide les comptes de chaque exercice qu'il présente à l'approbation de l'Assemblée Générale.

Le Bureau

Il est composé du Président, de trois vice-présidents, d'un secrétaire général et de son adjoint, le trésorier général et son adjoint ainsi que de trois administrateurs désignés. Ils étudient et préparent les dossiers qui seront présentés au Conseil d'Administration.

Les membres du Bureau

Président
Jean Luc PINEDE

Vice-Présidents
Jean-Yves LACROIX
Rose-Marie CHAUTANT
Alain VIÉ

Secrétaire Général

Philippe ROBERT

Secrétaire Général Adjointe

Claude BISSLER

Trésorier Général

Roland VERNET

Trésorier Général Adjointe

Marie Thérèse CHAREYRE

Membres du Bureau
Christian LANDELLE
Bernard VEYRE
Jean GRILLO